24/06/2008

RESTAURATION DES BAS DE CAISSE

Voici venu le moment de dévoiler LE défaut majeur que nombre de propriétaires ont découvert sur leur LAGONDA : la corrosion perforante sur les arches de roue arrière, impliquant un affaiblissement de la structure portante et son extension sur les bas de caisse.

100_0395

  

Et aussi :100_0415

100_0416

Ce qui donne ceci une fois réparé :

100_0449

 

100_0450
Comment vérifier si l'auto qu'on possède ou désire acheter est atteinte ?

Le moyen le plus simple est de démonter la gache et le cache en aluminium qui enjolive le passage de porte arrière ( quelques minutes avec un tournevis ).  A vérifier avant l'achat, car la remise en état est assez coûteuse...

 

18:49 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/06/2008

19 JANVIER 2007

Le 19 janvier 2007, je parlais ici de restauration partielle.  Comme seuls les imbéciles ne changent pas d'avis, on en est maintenant à une restauration complète.  Je vais mettre des photos que je dois réduire, mais je vais ici signaler que le premier point à vérifier avant l'achat est l'état des arches de roue arrière.  Cela doit être LE défaut de carrosserie de l'auto ! La bonne nouvelle ? Ca se répare !

23:16 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/01/2008

LAGONDA MONOPLACE

13295 est maintenant une Lagonda monoplace dédiée au seul plaisir égoïste de son propriétaire...Trève de plaisanterie, virer totalement l'intérieur, opération qui peut être menée en 2 à 3 heures permet de mettre à jour pas mal de soucis.  Le principal est que le plancher au niveau du chauffeur fait plus penser à la voiture des FLINTSTONES/PIERRAFEU qu'à une limousine de grand luxe.  La renommée dentelle de Bruges y fait bonne figure, mais le tout est par construction/conception ( planchers plats/ mise en forme à la main )bien plus aisé à réparer que sur une monocoque lambda moderne.  Cela a également permis de constater que le cuir est une matière vivante, sensible aux moisissures diverses alors que son aspect semble très correct.  Si vous ne savez plus quand l'intérieur de l'auto a été bien aéré, c'est une opération peu coûteuse et utile à effectuer.

22:59 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

CHASSIS LONG - dans la durée -

Le châssis en acier de la Lagonda est une variante de celui de l'AM V8; celui-ci est lui-même dérivé ( voire identique? ) de la DBS qui en a hérité de la DB6, qui comme chacun sait est une évolution de la DB5, elle-même évolution de la DB4.  Ce châssis a servi sous sa version raccourcie à DP2034- development project 2034- l'unique Lagonda 2 portes qui fut le mulet de développement de la VIRAGE.  La DB7 ayant hérité d'un chassis de XJS transformé, je ne suis pas en mesure d'affirmer de quel châssis a hérité la VANQUISH.

22:49 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

VIREE D'HIVER APRES TRAVAUX

Le chantier avance : l'électricité a l'air de fonctionner, la mécanique est tip-top.  Mes premiers "gros kilomètres" après achat se sont révélés concluants.  Enfin pas de quoi avaler son cigare : 110 kms ! Le tachymètre donne des infos farfelues : de 0 à 200 km/h en une fraction de seconde, alors que l'auto roule à 120; éclairage indigent comparé a l'éclairage actuel au Xénon; pression d'huile négative - inquiétant- alors que le moteur ronronne comme un félin, mais bon, on sait que c'est une anglaise de bonne facture...Petit à petit, 13295 retrouve de son aura !

22:40 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/12/2007

BILAN APRES UN AN

Un an après, voici tout ce qui a été retouché sur 13295, petit à petit : freins AV et AR y compris frein de parc; filtration; roulements et moyeu AR G; remise à niveau du cruise control et réparation du tachymètre; pompe à eau; silentblocs du train AV; remise en état des cardans AR; remise en état du compresseur de clim; suppression du système de dépollution; nettoyage approfondi du chassis; réparation des collecteurs d'échappement et des pots catalytiques; suppression des nombreuses pertes d'huile; fiabilisation des supports de pots d'échappements AR;...  Tout ça sans encore me fâcher avec mon banquier, mais le meilleur doit rester à venir : fiabilisation des circuits électriques; garnissage et sellerie; ébénisterie; soudure chassis et arches de roues; peinture et petits accrocs de carrosserie; pneus...

En bref, il y a moyen de remettre en état une Lagonda pour un coût raisonnable, beaucoup de postes tels la peinture ou la sellerie étant communs en terme de coût à une Fiat 500 par exemple-sauf que la surface à peindre est ici deux fois plus grande...-, et il faut aussi savoir que toutes les pièces sont d'un coût relativement abordable, y compris chez ASTON MARTIN, contrairement à ce que l'on pourrait croire.  Sauf si on cherche des pièces de carrosserie... 

22:48 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : restauration, cout, pieces |  Facebook |

02/09/2007

13284

A défaut de photos, elle a pu être identifiée par le catalogue de pièces de rechange.  Hormis donc la 13269 qui est la pré-série ainsi que 13001 qui était le prototype (détruit à ce jour), je pense pouvoir affirmer que 13284 est bien la première Lagonda S2 de série à avoir bénéficié des vitres arrière électriques et descendantes...Ceci est accompagné de modifications d'emplacement des boutons de siège et lève vitres ( origine FORD GRANADA/SIERRA ) qui prennent place dans la console centrale, de sièges redessinés, de jantes en aluminium OGLE DESIGN ( dites Pepperpot ) qui équiperont aussi  les Jaguar XJ et XJS.  Le spoiler avant est également complètement modifié de même que tous les modèles adoptent ainsi le pare- choc réservé aux modèles US.  Je promets que tout ceci est exact: si tel ne devrait pas être le cas, je vous remercie de corriger cette information par un commentaire ci-dessous.

 

23:45 Écrit par 13295 dans TECHNIQUE | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : s2 lagonda pepperpot 1983 |  Facebook |